Peter Foster: Un remaniement ministériel pour éviter l'impossible


Tout ministre de l'Environnement du gouvernement Harper a besoin d'une peau épaisse et d'être complètement immergé dans le portefeuille

Cette semaine, le remaniement ministériel de Justin a été revendiqué comme une question de rajeunissement et de promotion des femmes en politique, mais l'une des meilleures décisions a été de maintenir le plus ancien membre du cabinet, Joe Oliver, à Ressources naturelles. Pendant ce temps, la députée du Nunavut, Leona Aglukkaq, a reçu l'un des portefeuilles les plus difficiles, à Environnement, tandis que la plus jeune nouvelle membre du Cabinet, la talentueuse Michelle Rempel, a reçu l'une des plus inutiles: Diversification de l'Ouest.

Le remaniement était aussi presque totalement sans rapport avec les principales raisons pour lesquelles les conservateurs sont actuellement dans les sondages. Cela découle en grande partie du scandale du Sénat, qui a révélé des dysfonctionnements au cabinet du premier ministre. Tout cela a provoqué une frénésie alimentaire pour un média qui n'a que peu ou pas d'amour pour Stephen Harper. Là encore, il semble ressentir la même chose pour eux.

La série d'annonces de remaniement sur Twitter a-t-elle été conçue pour être "avec" dans les médias sociaux? Est-ce que Stephen Harper reçoit ses conseils en matière de communication de la part des organisateurs du printemps arabe ou du mouvement Occupy? Ou était-ce juste un autre jab dans les médias traditionnels?

The notion that the Harper government needs “new ideas” is wide of the mark. If it is losing support — for reasons other than blowing itself up via its handling of the Duffy affair — that is significantly because it has failed aggressively to pursue the policies for which many of its supporters were hoping, which might be summed up simply as “less government.” Instead, we got the perhaps inevitable perpetuation of the myth of government-as-manager in the form of the Economic Action Plan. Still, who would — at least since the age of Calvin Coolidge — dare to promote an Economic Inaction Plan?

Alors que le programme secret reste secret, le gouvernement a fait de grands efforts pour éviter les mauvaises politiques. L'un de ses plus grands succès a consisté à éluder - dans la mesure du possible politiquement - le genre de stratégies de gouffre attachées à la question du changement climatique.

L'une des visions politiques majeures du premier ministre Harper a été celle du Canada en tant que «superpuissance énergétique». Le point central de la vision était la poursuite du développement des sables bitumineux de l'Alberta, mais la vision a rencontré un obstacle majeur - et fortement Opposition effective - environnementale à de nouveaux pipelines, essentiels au transport sécurisé de la production doublée.

Joe Oliver a renversé tous les stéréotypes, car le gouvernement a fait un excellent travail furtif en évitant les mauvaises politiques

C'est pourquoi la rétention de Joe Oliver chez Natural Resources est une bonne nouvelle. Il a été très efficace pour promouvoir les intérêts canadiens aux États-Unis, en Europe et en Asie. Il a également fait un travail habile dans la gestion d'un média qui cherche constamment à le présenter comme une sorte de fanatique de développement à tout prix, ce qu'il n'est pas. Il a même réussi à obtenir un avis positif dans le New York Times, qui, pour un champion des sables bitumineux, représente un succès considérable.

Mr. Oliver also overturns all stereotypes about age. No minister has travelled more or given more speeches. In January of this year he had quadruple bypass surgery. Within ten days he was reading ministerial papers. In less than six weeks he was back in Ottawa. Since then he has made more than two dozen trips in North America, Europe and the Middle East. He has given close to 200 media interviews and made over 50 speeches. He works out regularly. Not bad for an old guy. Indeed, Mr. Oliver is an inspiration for all those at the sharp end of the boomer generation.

The youngest new member of the cabinet is Michelle Rempel, who was born the year the National Energy Programme was introduced. She is no doubt an inspiration to young women who want to get into politics. Ms. Rempel is highly articulate and looks to have lots of potential, but I must admit that my initial reaction to her appointment was horror to find that such an eminently useless institution as Western Diversification Canada existed. If energy superpowerdom, resistance to climate lunacy, and less regulatory red tape are among the more admirable bits of the Harper government’s policy record, the fact that it has failed to chop agencies such as Western Diversification represents the main disappointment.

Certains pensaient que Mme Rempel, puisqu'elle avait travaillé avec Peter Kent, ministre de l'Environnement à la retraite, avait peut-être été choisie pour ce portefeuille, mais elle est allée à Mme Aglukkaq, qui y est transférée de Santé Canada. Certains imaginent que Mme Aglukkaq a peut-être été choisie en raison de l'importance de la consultation autochtone sur les questions de développement, mais tout ministre de l'Environnement du gouvernement Harper a besoin d'une peau épaisse et d'être complètement immergé dans le portefeuille. Rona Ambrose, qui fut la première ministre de l'Environnement sous la minorité Harper arrivée au pouvoir à 2006, a été violemment et personnellement attaquée par des ONG radicales alors qu'elle portait le fardeau de la critique du gouvernement pour échapper aux engagements suicidaires des libéraux de Chrétien. Accord de Kyoto. Mme Ambrose occupe maintenant le poste de santé libéré par Mme Aglukkaq.

Perhaps Mr. Harper imagines that radical environmentalists will be more reluctant to attack a native woman than just a woman. We’ll find out when Ms. Aglukkaq announces the government’s plans to meet emissions reduction targets in the oil and gas industry. She’ll doubtless need to time to get up to speed, thus providing another useful excuse to delay announcing the impossible.

Related Posts

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!