Commencez à planifier pour un avenir prospère aujourd'hui


Avec la fin des vacances, les dirigeants autochtones devraient planifier pour l'année à venir. De plus en plus de collectivités autochtones considèrent l'activité commerciale comme le moyen d'améliorer la vie de leurs citoyens. Mais trop souvent, nous lisons que certaines communautés restent bloquées dans la stagnation économique ou ont pris d'horribles décisions commerciales. J'ai écrit à maintes reprises sur la position stratégique des Autochtones pour devenir des acteurs majeurs de l'économie canadienne. Mais la question demeure, comment peuvent-ils y arriver?

À mon avis, il y a cinq domaines sur lesquels ils devraient se concentrer.

La direction Il ne suffit pas de dire simplement que votre communauté est ouverte aux affaires. Il doit y avoir une volonté politique et un leadership pour faire du développement économique une priorité. Cela signifie séparer les entreprises et la politique de la création d'une société de développement économique et placer les meilleurs employés à des postes de responsabilité, qu'ils soient membres de la collectivité ou non.

Influence Faites le point sur ce qui vous donne un avantage concurrentiel par rapport aux autres communautés. Par exemple, avez-vous un emplacement stratégique? Avez-vous des terres disponibles à la location? Avez-vous accès à une main-d'œuvre qualifiée? Avez-vous de l'argent à investir? Avez-vous déjà des entreprises prospères dans votre communauté? Avez-vous de l'équipement (camions, chargeurs, concasseurs de gravier) qui peut être utilisé?

Partenariats Pensez aux entreprises que vous voulez attirer, aux industries dans lesquelles vous voulez investir et au type d'entreprise que vous aimeriez avoir en tant que partenaire. En termes d'industries spécifiques, vous devriez considérer l'impact sur les entreprises locales. Vous devriez également prendre en compte l'impact sur l'emploi et l'environnement. Pour ce qui est d'un partenaire d'affaires, demandez-vous si l'entreprise a de l'expérience avec les communautés autochtones, si elle est une entreprise en démarrage ou bien établie, et si elle met de la «peau dans le jeu».

Règles d'engagement Les communautés autochtones devraient donner aux entreprises une idée des règles pour faire des affaires sur leurs terres. Cela pourrait prendre la forme d'un code d'entreprise ou d'une politique sur le site Web de la communauté.

Soyez le vendeur 1 Le chef et le conseil des Premières nations, ainsi que les présidents des Métis et des Inuits, ont la responsabilité d'être les plus gros vendeurs de leur communauté et devraient être en mesure d'expliquer pourquoi les entreprises devraient investir dans ce secteur. Trop souvent, nous entendons les dirigeants politiques autochtones exprimer ce qui ne va pas dans leurs collectivités. Nous devons entendre plus de dirigeants dire pourquoi les entreprises devraient s'installer dans leur communauté plutôt que dans la ville.

Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, elle devrait constituer le fondement d'un plan d'affaires crédible.

Bonne 2012 à vous tous. Je vous souhaite une année saine et prospère.

Related Posts